Interview par Geocyclab

Julie Boillot-Savarin/ Claire Dehove/ Paul Appert de WOS/agence des hypothèses
Interview de Fanch Dodeur (Plasticien/Musicien) et Barth Péron (Créateur Multimédia)/acteurs de Geocyclab
Villa Kër Thiossane – Dakar – 19 mai 2013

Lors de leur périple de 3 ans en vélo allongé, Fanch et Barth de Geocyclab, passent quelques semaines à Kër Thiossane, Villa pour pour l’art, la science et les nouvelles technologies (http://www.ker-thiossane.org) à Dakar où ils font la connaissance de Claire, Julie et Paul de WOS/agence des hypothèses qui démarrent leur projet Libre Ambulantage à Dakar. A l’issue des nombreux échanges, débats, concerts improvisées et collaborations qui se produisent entre eux tous dans le cadre de cette résidence à Ker Thiossane, Fanch et Barth décident juste avant leur départ pour le Mexique, de faire une interview du trio WOS….

Ils nous ont rejoint à Kër Thiossane, le trio de choc avec qui il n’est pas possible de s’ennuyer. Claire Dehove, Julie Boillot Savarin et Paul Appert de “WOS – Agence des hypothèses”, sont ici pour concrétiser le projet “Libre ambulantage à Dakar”.

Quand on parle de “WOS Agence des hypothèses” on ne peut s’empêcher de penser a ce bon vieux proverbe chinois : “Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours” (Huainanzi, Chapitre 17). Mais WOS applique ce proverbe avec subtilité puisque l’objectif est de construire avec les artisans Dakarois des étals modulables et ambulants destinés aux femmes du quartier de Ouakam.

Autour de ce projet, le savoir et la connaissance de deux cultures se rencontrent et sont mis en commun, “Ce commun est vivant. Il n’appelle pas un public pour être vu. Il est activé et transformé au fur et à mesure qu’il se partage avec tous ceux que l’expérience intéresse.” Ce projet se trouve au carrefour du design, de l’Open Source. C’est une oeuvre évolutive, autonome et solidaire. “Libre Ambulantage à Dakar” illustre parfaitement l’une des base fondamentale de Geocyclab. Le protocole de création et l’oeuvre ne font qu’un. Autrement dit, le contexte dans lequel est agencée la matière a autant d’importance que la forme et le mode d’exposition finale de l’oeuvre.

Article publié sur Geocyclab – Rubrique « Objets Libres » – Mai 2013
http://www.geocyclab.fr/rubrique/objets-libres/

Publicités