Ambassade de la MétaNation

Ambassade de la MétaNation

À l’instar de beaucoup de nations, la MétaNation dispose d’une Ambassade qui la représente ici ou là, partout où elle est invitée et même ailleurs. Son Ambassade lui permet de mener sa vie transfrontalière en tant que manoeuvre méta-instituti onnelle. D’après la définition de Wikipedia, μετά (meta) exprime à la fois la réflexion, le changement, la succession, le fait d’aller au-delà, à côté de, entre deux ou avec.Le préfixe μετά (meta) emporte donc la notion de nation dans un après, un au-delà de ses acceptions habituelles. Ce qui se nomme MétaNation va être défini au fur et à mesure de l’accroissement de sa communauté, de ses valeurs et sa culture. L’hypothèse que la MétaNation préexiste en chaque individu confère à l’Ambassade une mission de pollinisation. La MétaNation devient ainsi opératoire dans le réel. Par simple auto-nomination, la MétaNation est supposée opérer des transformations homéopathiques de la pensée et des pratiques de l’en-commun. L’Ambassade vise à constituer une communauté de Représentant.e.s de la MétaNati on, si possible solidaires, avec ceux qui regardent, ceux qui écoutent, ceux qui racontent, ceux qui parlent plusieurs langues et ceux qui n’en parlent aucune. Ceux qui sont juste là à ne rien faire… L’équipe de l’Ambassade se tient à disposition pour faire passer l’Entretien-Test qui ouvre le rituel d’intégration à la MétaNation, non sans humour. Il permet l’obtention du Document MétaNational qui est un document auto-officialisé et non-classifiant. Ces données sonores sont traitées en vue de la publication officielle de la MétaStatistik. Toutes les données Métanati onales sont répertoriées et conservées dans les Anarchives de l’Ambassade de la MétaNation,et disponibles à la consultation.

Vidéos 17 ‘ , 2018 réalisée par Claire Dehove &Camille Olivier/WOS agence des hypothèses et Monica Espina/Quebracho Théâtre. Montage : Camille Olivier

Voir aussi Film Hors Pistes 2018 : La nation et ses fictions Poirier Jean-Marc (Réalisateur) 18mn, 2018 Sources : Musée national d’art moderne / Centre de création industrielle, Service audiovisuel du Centre Pompidou Production : Centre Pompidou, 2018

Publicités